Mercredi 23 Août 2017
taille du texte
   
News finance France
Samedi, 14 Août 2010 05:20

Actualité 13/08/2008 France

Services et gestion 
Taxe pour l'égalité salariale.- Une disposition du projet de loi de réforme des retraites prévoit une taxe de 1% de la masse salariale pour les entreprises de plus de 50 salariés n'ayant pas mis en place un plan formalisé de réduction des inégalités salariales entre hommes et femmes (négocié ou unilatéral).(Figaro)
Reconvertir plutôt que licencier.- Le secrétaire d'Etat à l'Emploi Laurent Wauquiez prône un suivi serré des PME en sorties de crise, dont certaines apparaissent aujourd'hui essoufflées après avoir puisé dans leur trésorerie pour passer le cap. L'Etat réfléchit à mieux inciter à des reconversions professionnelles pour éviter certains plans sociaux et leurs "chèques-valise".(Les Echos page 2)
Le travail de nuit se banalise.- Le travail de nuit, de 21 heures à 6 heures, concerne de plus en plus de gens. En 2008, 3,6 millions de salariés travaillaient entre minuit et 5 heures du matin, soit 15,4% du total (contre 13% en 1991), auxquels s'ajoutent 570.000 travailleurs de nuit non salariés. Soit 4 millions de personnes concernées. Le travail de nuit se banalise, avec 7,5% des salariés travaillant de nuit de façon chronique (contre 3,9% en 1998).(Les Echos page 3)
Retraites : s'inspirer des Allemands.- Un rapport sénatorial liste les bonnes pratiques importables d'Allemagne en matière de réforme des retraites.(Figaro)
Vers une législation européenne sur l'octroi de crédits immo.- La Commission européenne annonce son intention de légiférer début 2011 sur la responsabilisation des fournisseurs de crédits immobiliers, afin qu'ils fassent preuve de plus de discernement dans l'octroi de prêts.(Les Echos page 22)
Tendances 
Shangaï étrille la France.- Encore une fois, les universités françaises sortent peu à leur avantage du classement international de Shangaï sur les établissements d'enseignement supérieur dans le monde. Seules 3 universités françaises, les mêmes qu'en 2008 et 2009, figurent dans le Top 100 mondial, dont deux perdent des places au classement (Paris-XI, 45e, et l'ENS, 71e). Paris-VI gagne une place (39e).(La Tribune - Les Echos page 2)
Pour la gratuité des appels "sociaux".- Le sénateur (SE) de Moselle Jean-Louis Masson a saisi le Conseil d'Etat pour "abus de pouvoir" du gouvernement sur la gratuité des appels téléphoniques aux services sociaux (CAF, Pôle Emploi, etc.), prévue par une loi de 2004. "Cette avancée importante s'est heurtée à la mauvaise volonté du gouvernement. Celui-ci retarde délibérément les décrets d'application" estime le parlementaire.(La Tribune - Les Echos page 2)
Affaires 
Le tabac ne recule pas et paie l'Etat.- Les taxes sur le tabac rapporteront 10,2 milliards d'euros à l'Etat cette année (+2,5% annuels), après une augmentation des prix de +6% en novembre 2009. Les ventes de cigarettes ont reculé de seulement -0,5% en volume au 1er semestre 2010, après une progression annuelle de +2,5% en 2009. En valeur, les recettes augmentent logiquement.(Les Echos page 3)
Jeudi, 12 Août 2010 12:54

Actualité 12/08/2010 France

Revue de presse...
Services et gestion 
Coup de rabot sur la PPE.- Si elle échappe au rabotage des niches fiscales, la prime pour l'emploi ne sera pas revalorisée l'année prochaine en rapport avec l'inflation. Le rapporteur du budget au Sénat propose d'en durcir les conditions d'éligibilité (seuil d'éligibilité ramené de 1,4 à 1,2 SMIC soit un seuil de sortie à 15.581 euros de revenus annuels pour un célibataire au lieu de 17.451 euros, dégressivité entre 1 et 1,2 SMIC permettant de passer le montant moyen distribué de 462 à 430 euros) et d'en réduire de 10% les taux (le montant maximal passerait de 960 à 861 euros.(Les Echos page 3)
Médiation maison vaut mieux que class actions.- Face à un Etat de plus en plus interventionniste, le Medef s'est engagé l'an dernier vers plus de médiation entre entreprises et consommateurs, notamment pour chercher à éviter une loi trop contraignante sur les class actions. L'organisation a identifié l'automobile, le bâtiment, et le tourisme comme secteurs prioritaires où systématiser des protocoles formalisés. L'hôtellerie-restauration reste à convaincre. Un service de médiation régional, interentreprises, pour les secteurs non couverts, est à l'expérimentation en région PACA.(Les Echos page 3)
La niche "emploi à domicile" n'a guère créé d'emploi.- Le relèvement en 2003 du plafond de la niche fiscale sur l'emploi à domicile (de 6.900 à 10.000 euros par an) n'a profité qu'à une petite minorité de ménages (avec un coût pour l'Etat de 75 millions d'euros) et aurait généré 10 millions d'euros de dépenses supplémentaires. Mais le nombre d'emplois créés par la mesure est dérisoire : 553 équivalents temps plein. Soit un coût par emploi créé de 135.562 euros par an, selon une étude d'un chargé de mission d Bercy publiée dans le dernier n° d'Economie et Statistique, la revue de l'INSEE. La réforme ayant coûté 75 millions d'euros à l'Etat, son ration d'efficacité est calculé à 0,13, c'est à dire une réduction des impôts des employeurs de 7 euros pour obtenir un euro de plus payé aux employés à domicile.(La Tribune)
Jamais autant de CDD.- Huit embauches sur 10 se font désormais en CDD (sans compter les intérimaires mais avec les contrats aidés), un chiffre en progression de 10 points en 2 ans de crise. Ce type de contrat représente 9% de l'emploi salarié total (+3,5 points en 10 ans et +400% en 25 ans). A 78%, la part des CDI a reculé de 1 point en un an.(Figaro)
Vote des abattements TH : pour un délai.- L'association des maires de France demande à Bercy un délai supplémentaire d'un mois, du 1er octobre au 1er novembre, pour le vote par les collectivités locales des taux d'abattement de la taxe d'habitation. Percevant pour la première fois des recettes de TH suite à la réforme de la TP, les communautés de communes doivent déterminer leurs niveaux d'abattements pour la première fois.(La Tribune)
Vols de données d'entreprise aux US.- Sur 141 cas de vol de données dans les entreprises aux Etats-Unis en 2009, 49% sont le fait de salariés de l'entreprise (+26% annuels), selon le rapport 2010 sur la sécurité de Verizon et du Département d'Etat. En 2009, le secteur d'activité ayant connu le plus grand nombre de vol de données est la finance, avec 33% du total. Mais le nombre de données volées a chuté de 50% par rapport à 2009. Dans seulement 4% des cas, le piratage n'aurait pas pu être aisément évité.(La Tribune)
"Bâle III" se précise.- Le comité de Bâle envisage de fixer entre 6 et 8% le ratio plancher des fonds propres durs (core Tier One), dont 2% de "matelas de réserve" (sur les 8%).(La Tribune)
Tendances 
La crise augmente le chômage des jeunes.- Le taux de chômage des 15-24 ans dans le monde s'établit à 13% en 2009 (+8,3% annuels), soit 7,8 millions de jeunes chômeurs en plus entre 2007 et 2009 ! Pour comparaison, cette progression s'est longtemps maintenue aux alentours de seulement 191.000 personnes supplémentaires chaque année (entre 1996 et 2006).(La Tribune)
L'intérim a bien redémarré.- Le nombre d'intérimaires progressait de +1,3% en juin, à 601.700 postes. Le secteur tertiaire enregistre +1,6%, la construction +1,3%, l'industrie +1%. La hausse se fait dans tous les métiers et territoires. Elle est de +24,8% sur un an, avec +119.500 intérimaires de plus que fin juin 2009.(La Tribune page 11 - Les Echos page 2 - Figaro page 22)
Grève le 7 septembre.- Sud RATP a déposé hier un préavis de grève dans les transports parisiens le 7 septembre, jour de mobilisation nationale sur les retraites.(La Tribune)
Affaires 
Les palaces français font le plein.- En France, les palaces font de nouveau le plein cette année, renouant avec des niveaux d'avant-crise. En juillet, la fréquentation progressait de +3,8% et le revenu par chambre de +5%. Les sept palaces parisiens affichaient 90,5% de taux d'occupation (avec un panier moyen de 916,70 euros la nuit). Le cours de l'euro aide au retour de la clientèle étrangère fortunée.(Les Echos page 13 - Figaro page 20)
Orange l'offre son offre quadruple play.- Après Bouygues et SFR, Orange lancera en septembre sa première offre "quadruple play", associant services d'une box Internet ("triple play" : téléphone fixe, Internet, TV) et d'un forfait mobile. L'offre démarre à 57,90 euros par mois pour un service "de base" calibré à 112,90 euros par mois.(La Tribune page 9 - Les Echos page 17 - Figaro page 19)
Page 1 sur 31
French (Fr)English (United Kingdom)

Parmi nos clients